Página inicial
Reni

CD : Renée Pietrafesa Bonnet
...Musique de chambre vocale, mixte et électroacoustique pour le théâtre !


RealPlayer free

« Au XXème siècle, la musique renouvelle très rapidement les techniques de composition et une multiplicité de sonorités surgit, ce qui permet aux compositeurs de même qu'aux peintres, de construire leurs palettes avec des nuances quasi infinies... » E. Friedler, Montevideo.
« Il s'agit d'enregistrements de concerts. Les œuvres électroacoustiques sont créées à partir des matériaux employés pour les pièces de théâtre et élaborées par la suite en tant que structures indépendantes. Les prises de sons ont été effectuées avec les voix de la Comédie Nationale de Montevideo, auxquelles des voix et des instruments interprétés par l'Ensemble Ars Músicæ de Montevideo ont été ajoutées. »
1982 : AudioclipMomentos
« Momentos pour soprano, flûte et piano est une partition discursive où les moments mélodiques (une ligne mélodique avec 3 instruments car la voix est traitée comme un instrument) alternent avec des moments polyphoniques... »
4:43
1984 : AudioclipIntegración 7 "Religiosa o del más acá"
« Integración 7 religiosa o del mas acá pour voix, clarinette, orgue, synthétiseur, vibraphone, cymbales et bande magnétique, et Beauté Magique, pour soprano et ensemble instrumental, fondé sur un texte poétique des Chants de Maldoror de Isidore Ducasse, Comte de Lautréamont, sont de longs continuo qui nous permettent de disposer d'un temps et d'un type de perception différents de l'habituel, comme cela se passe lorsque nous écoutons des rituels; la concentration d'écoute s'intensifie devant la durée prolongée des trames sonores et leur complexité dues à l'addition des harmoniques des micro-intervalles qui continuent à résonner dans notre mémoire et créent une sensation d'intemporalité ou de moments de contemplation intégrale.
Cette sensation est provoquée ainsi par la lente transformation d'une cellule en demi-tons qui va se répétant et changeant imperceptiblement par micro-tons; pour moi, elle représente dans ces œuvres l'espoir en une évolution de l'être humain.
Integración 7 apporte un climat de profond calme intérieur. Le traitement de la voix associée aux instruments et la composition électroacoustique créent un mélange de chaleur et d'humanité ». E. Friedler.
11:57
AudioclipElectre (texte de Sophocle)
« Electra, commence en introduisant les thèmes qui seront développés individuellement par la suite; ils suggèrent déjà les personnages du drame ou leurs émotions multiples et les diverses situations psychologiques. Ici, les clusters de voix symbolisent cette conscience permanente que nous devons en avoir de la lutte à mener. Il s'agit de l'absolue nécessité de restaurer le droit et la justice qui ont été transgressés et la réussite finale (au sens et à la manière de la philosophie grecque). »
Dirigée par Eduardo Schinca en 1984 et 1985 à Montevideo (Troupe de la Comedia Nacional).
12:45
1986-96 : AudioclipKaspar (texte de P. Handke)
« La musique de Kaspar débute sur un continuo symbolisant La Naissance suivi d'un discontinuo - La Quête du Héros - puis, les entrelacs variés d'instruments et de voix (où la parole représente une des idées forte, essentielle de l'auteur, celle que "l'utilisation du langage comme facteur de domination, et une culture éloignée de la vie emmènent l'homme dans un monde de faux semblants, sans référence au réel et toujours plus hors de portée") et les chants symbolisent ces moments où il est possible d'entrer en harmonie avec le monde extérieur. »
Dirigée par Nelly Goitiño en 1996 à Montevideo (Troupe de la Comedia Nacional).
6:05
1987-96 : AudioclipDoña Rosita la soltera (texte de Federico García Lorca)
« Dans Doña Rosita la Soltera, des sons instrumentaux et électroniques sont intégrés à des chansons sur la poésie des  textes : "Romance de la Rosa Mútabile", "Una mañana en el campo", "Blanca como la Paloma", "Porque mujer te vi" et "Quién usará la ropa buena de la novia chiqita y morena?". »
Fut dirigée par Eduardo Schinca en 1987 et 1990  à Montevideo (Troupe de la Comedia Nacional).
7:46
1989 : AudioclipBeauté Magique (d'après Les Chants de Maldoror de Lautréamont) 6:20
1990-96 : AudioclipLes Troyennes (texte de Euripide)
« La situation tragique des "Troyennes" d'Euripide est représentée sur le plan sonore par d'autes types de clusters vocaux, suivis d'une évocation de Cassandre, d'une berceuse qui exprime la tendesse d'Andromaque pour son fils qui va êtrer sacrifié et, enfin, des sons électroniques graves qui représentent la mort", "l'horreur de ce crime publique". "Le triomphe, la prouesse de la conquête de Troye" n'est pas chez les vainqueurs, mais incarné par les victimes qui ont le plus souffert : par les Troyennes vaincues. »
Texte de Gilbert Murray, dirigée par Eduardo Schinca en 1990 à Montevideo et representé au Festival de Théâtre classique de Mérida et à  Seville en 1992 (Troupe de la Comedia Nacional).
2:26
1992 : AudioclipMetáfora de Los Ciegos (texte de M. Maeterlinck)
« Metáfora est une autre morceau électroacoustique d'après la musique composée pour Les aveugles de Mæterlinck. Dans cette œuvre, je cherche à donner une sensation d'écoulement donné par une fusion continue de clusters vocaux les uns dans les autres. C'est une polyphonie qui par petites variations, se transforme peu à peu en surfaces harmoniques en perpétuel changement. »
Dirigée par H. Vidal en 1992 à Montevideo (Troupe de la Comedia Nacional).
10:32
1998 : AudioclipAsi que pasen 5 años (texte de Federico García Lorca)
Dans Así que pasen 5 años, des sons instrumentaux et électroniques sont intégrés à des chansons sur la poésie des  textes : "Quien usara la plata buena de la novia chiquita y morena", "Tu niño canta en su cuna, Mi niño canta en su cuna", "Donde vas amor mio con el aire en un vaso y el mar en un vidrio". »
Dirigée par Eduardo Schinca en 1987 (Troupe de la Comedia Nacional) y 1998 (Troupes de la Comedia Nacional et du Teatro El Galpón) à Montevideo.
10:45